Afrique du Sud

Dans: Pays Sur: mercredi, novembre 4, 2015 Frapper: 436
Une révolution en cours

Les premières vignes ont été plantées au Cap au milieu du 17ème siècle par des colons hollandais, et un vin liquoreux, le mythique « vin de Constance » est devenu, au siècle suivant, un des vins les plus réputés du monde, consommé en Europe et aux Amériques. Aujourd’hui, l’Afrique du Sud est le 9ème pays producteur de vin au monde, et le premier du continent Africain, avec 102 000 hectares de vignes. Si les variétés blanches dominent encore légèrement la production, les cépages rouges ont rapidement progressé au cours des deux dernières décennies avec le Cabernet Sauvignon en tête des surfaces plantées dans cette couleur, suivi de la Syrah (ou Shiraz, nom plus souvent utilisé dans ce pays). On trouve aussi, assez largement planté, le Merlot et le Pinotage. Ce dernier cépage typiquement sud-africain, inventé dans ce pays en 1925, est un croisement entre le Cinsault et le Pinot Noir. Le cépage qui domine encore les vins blancs est le Chenin Blanc mais, et surtout pour l’exportation, l’Afrique du Sud mise sur le Chardonnay et le Sauvignon Blanc.

Afrique du Sud
L'importance du Climat local

La République Sud-africaine se situe à la pointe sud du continent africain autour de 35° de latitude sud. Le climat chaud et sec devient plus tempéré autour des régions côtières : c’est là que se situe l’essentiel du vignoble et il est rare de trouver des vignes situées à plus de 100 km de la mer. La pluviométrie est très inégale entre les régions et entre les saisons à l’intérieur d’une même région, rendant indispensable l’irrigation dans de nombreux sites. Depuis quelques années, voire une décennie ou deux dans certains cas, des viticulteurs Sud Africains ont volontairement cherché à implanter de la vigne dans des lieux plus frais que par le passé. Pour cela ils ont deux solutions : soit grimper sur les flancs des montagnes dans les régions établies, comme Stellenbosch, Paarl ou Franschoek, par exemple, soit s’aventurer plus au sud, près de la côte, où le climat est rafraîchi par les influences océaniques. De nouvelles régions viticoles, comme Elim ou Walker’s Bay, ont ainsi émergé récemment. Pour mieux comprendre la gamme des paysages et des meso-climats (climat local) disponibles dans cette pointe sud de l’Afrique, il faudrait imaginer traverser, dans une journée de conduite, la Bourgogne, Bordeaux, la vallée du Rhône, la Toscane, le Coonawarra, la Napa Vallée et Carneros !

Des Progrès Fulgurants

Afrique du Sud

Nul ne conteste que les progrès réalisés en Afrique du Sud aient été fulgurants depuis la fin de l’Apartheid. Et pas seulement dans le domaine de la politique. La rapidité avec laquelle ses producteurs se sont mis à créer, à modifier structures de production et approches de la vinification, et à se chercher un chemin spécifique pour leurs vins est réellement impressionnante. En Europe, une telle révolution aurait pris au moins 50 ans ! Le nombre de domaines viticoles est passé de 150, il y a 10 ans, à environ 550 aujourd’hui. Et les styles de vins se sont diversifiés, à la fois par l’exploration de nouvelles régions, et, surtout, par les choix individuels. Il n’y a pas qu’un style de vin en Afrique du Sud, quel que soit le cépage, pas plus qu’en France.

Region: Paarl

Cette grande région viticole d’Afrique du Sud a pris le nom de sa ville principale, Paarl, fondée en 1717 et située à environ 60 km au nord de la ville du Cap. Elle a été bâtie au pied d’une montagne de granit qui brille comme une « perle » (paarl) après les pluies lorsque le soleil est de retour. Depuis une vingtaine d‘années, coopératives et domaines indépendants ont réorienté la production vers les vins secs, avec des rouges désormais majoritaires. Coupé des influences maritimes, Paarl bénéficie d’un climat chaud et sec, plus tempéré dans les secteurs d’altitude dont Franschhoek (le « coin français » parce qu’établi par des huguenot). Le Chenin Blanc a reculé mais reste le premier cépage planté, devant le Cabernet Sauvignon et la Syrah dont la progression est spectaculaire.

Region: Stellenbosch

Plus de 80 producteurs sont installés à Stellenbosch, parmi lesquels la plupart des grands noms du pays. La région s’étire de la côte, au fond du golf de False Bay, jusqu’à Paarl à l’intérieur, sur une cinquantaine de km du nord au sud. Le climat est très favorable à la vigne avec des températures estivales guère supérieures à celles de Bordeaux et une pluviométrie à peu près idéale. L’éloignement par rapport à la mer, l’omniprésence de la montagne et la variété des sols créent les conditions d’une grande diversité de sites. Stellenbosch est célèbre pour ses vins rouges, et notamment pour ceux issus du Cabernet Sauvignon, du Merlot, de la Syrah ou du Pinotage dont les meilleurs combinent une belle maturité de fruit avec une vraie dimension d‘élégance. Les blancs étaient en recul constant jusqu’à la percée récente du Sauvignon Blanc dans les secteurs frais proches de l’océan.

Walker Bay

Walker Bay se trouve au sud est de Cape Town, à environ une heure et demie de route. Hermanus est le nom de la petite ville balnéaire qui est au cœur de cette très belle région, où les montagnes rencontrent l’océan et les baleines viennent accoucher de leurs petits, entre hiver et printemps. En Afrique du Sud, l’océan, que l’on hésite à nommer Atlantique ou Indien, n’est pas bien chaud, pas plus que les vents qui le traversent avant de gagner la terre. Dans le cas de Walker Bay, autour de Hermanus, la température moyenne en été n’est plus que de 22°C (72°F). C’est à Walker Bay que les premiers bons Pinot Noir du pays ont été produits, il y a 25 ans, par le domaine Hamilton Russell. Le winemaker en charge à cette époque, Peter Finlayson, a depuis établi son propre domaine juste à côté. Walker Bay connaît aujourd’hui une popularité croissante en matière viticole grâce son climat modéré.

Dans la même catégorie

Rapporté par mots clés

Commentaires

Laissez votre commentaire